Le CPF nouveau est arrivé !

LE CPF NOUVEAU EST ARRIVE !
0

Le 05 Septembre 2018 la loi n° 2018-771 la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a été promulguée. Cette loi vise en priorité à favoriser la formation professionnelle des actifs grâce notamment à une révision du CPF (Compte Personnel de Formation).

L’axe I de cette loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, se découpe en trois  grandes parties :

  • Les articles inscrits en son Titre 1er ont pour ambition de nous conduire vers une nouvelle société de compétences.
  • Le Titre 2 regroupe les articles ayant pour but une indemnisation du chômage, plus universelle et plus juste.
  • Le Titre 3 lui, évoque les dispositions relatives à l’emploi.

 


Le CPF nouvelle version


L’une des mesures phares du titre 1er est la monétisation du compte personnel de formation.  En effet, avant cette loi, le CPF s’ exprimait en heures. Désormais géré par la Caisse des dépôts et Consignations, il se comptabilise en euros. Chaque année l’employeur alimente le compte en fonction de la durée du travail effectuée sur l’année.

A compter du 1er janvier 2019, la valeur de l’abondement annuel sera de 500 euros pour une valeur maximale du compte de 5000 euros. Au-delà il n’augmentera plus. Pour les actifs n’ayant pas atteint le niveau V de qualification, le montant annuel sera de 800 euros pour un maximum de 8000 euros.

Lorsque la valeur du CPF est inférieure au coût de la formation, le compte peut être complété  par le titulaire, l’employeur, ou un opérateur de compétences (OPCA, Pole Emploi…).

Comment bénéficier de son CPF 


L ‘Article L. 6323-17-1 précise que le salarié doit remplir deux conditions afin de pouvoir utiliser son crédit CPF :

  1. La formation doit être certifiante : elle doit mener à un diplôme d’Etat ou  une certification enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
  2. Et doit s’inscrire dans un projet professionnel : c’est à dire en lien avec le métier exercé ou que l’on souhaite exercer.

 Art. L. 6323-17-1.-Tout salarié mobilise les droits inscrits sur son compte personnel de formation afin que celui-ci contribue au financement d’une action de formation certifiante, destinée à lui permettre de changer de métier ou de profession dans le cadre d’un projet de transition professionnelle. Il bénéficie d’un positionnement préalable au suivi de l’action de formation afin d’identifier ses acquis professionnels permettant d’adapter la durée du parcours de formation proposé. Il bénéficie d’un congé spécifique lorsqu’il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail.

La première étape pour profiter de son CPF, consiste cependant à créer son comptePour ceux qui ne l’ont pas encore fait, rendez vous sur le site : www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/.Vous pourrez ainsi profiter de nombreux services et valoriser votre parcours professionnel.

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ne pourra être effective qu’après l’application de nombreux textes.

Il serait donc plus favorable pour l’instant, de vous adresser à l’opérateur de compétences dont relève votre entreprise ou à votre conseiller Pôle Emploi, afin d’optimiser vos demandes de financement de formation.

Laissez nous un commentaire